Comment diagnostique-t-on la rosacée ?

En général, un examen clinique chez le dermatologue permet de diagnostiquer la rosacée. Dans certains cas, une biopsie cutanée peut être nécessaire pour le diagnostic différentiel (maladies similaires citées au chapitre “types de rosacée”). Les bilans biologiques sanguins sont inutiles pour le diagnostic car ces bilans sont normaux. Les pustules sont habituellement stériles; par conséquent on peut se dispenser de faire des cultures bactériennes la plupart du temps. En cas de desquamation, une infection fongique doit recherchée par prélèvement et culture mycologique.
L’atteinte oculaire est courante; elle requiert un examen ophtalmologique. La maladie peut parfois commencer par l’œil, sans lésion cutanée.

DermIS.net Uni Heidelberg