Traitement – stade III

Traitement topique

Les médicaments topiques mentionnés pour la rosacée de stade II peuvent également être utilisés pour le traitement du stade III.

Traitement systémique

En cas de rosacée de stade III, il est recommandé de compléter le traitement topique par un traitement systémique. L'isotrétinoïne par voie orale est efficace contre la rosacée lorsqu'elle est administrée à raison de 0,1 à 0,5 mg/kg. Les risques et effets délétères de ce médicament doivent être pris en ligne de compte et ils peuvent être à l'origine d'une restriction de son utilisation.
Remarque : chez les femmes en âge de procréer, l'usage d'un contraceptif efficace est obligatoire, car ce médicament a un effet tératogène. Pendant le traitement, les taux de cholestérol total et de triglycérides doivent impérativement être contrôlés régulièrement, tout comme celui des transaminases. Le traitement concomitant à l'isotrétinoïne et aux tétracyclines orales n'est pas indiqué, car cela pourrait provoquer une augmentation de la pression intracrânienne. L'isotrétinoïne peut aggraver une rosacée ophtalmique.

Si le tratement par l'isotrétinoïne,
il est possible de prescrire des antibiotiques oraux de la famille des cyclines comme tels que
le chlorhydrate de tétracycline à raison de 1 à 1,5 g par jour
la minocycline à raison de 100 à 200 mg par jour , des doxycycline s , pendant plusieurs mois.

DermIS.net Uni Heidelberg