Traitement – lorsque l'œil est touché

Si l'on est en présence de rosacée ophtalmique, une étroite coopération entre le dermatologue et l'ophtalmologue est nécessaire.

Traitement topique

Les mesures thérapeutiques couramment utilisées sont l'application de compresses chaudes et d'antibiotiques topiques comme un gel au métronidazole par exemple.

Traitement systémique

Les antibiotiques oraux tels que le chlorhydrate de tétracycline ou la doxycycline peuvent également être utilisés.

Les patients souffrant de rosacée ophtalmique ne doivent pas prendre d'isotrétinoïne, car cette substance aggrave les symptômes ophtalmiques.

DermIS.net Uni Heidelberg