Questions fréquemment posées

Ma femme souffre de rosacée. Est-il possible que j'attrape cette maladie ?
Non, la rosacée n'est pas une maladie infectieuse et elle ne se transmet pas par contact physique.


J'ai de la rosacée au centre du visage. Cela signifie-t-il que je vais également en avoir sur les autres parties du corps ?
La rosacée peut toucher d'autres parties du corps, comme la nuque, le thorax et le dos, mais cela est rare.


Je suis guérie de la rosacée. Les rechutes sont-elles fréquentes ? Comment les prévenir ?
Les patients ont besoin d'un plan de traitement qui sera déterminé par le stade et la sévérité de la rosacée. Souvent, le traitement devra être poursuivi en cas de lésions mineures persistantes. Même en cas de guérison, les patients restent néanmoins prédisposés aux bouffées vasomotrices et au développement de lésions de rosacée. Les patients doivent éviter les facteurs aggravants.


Je suis un traitement à l'isotrétinoïne contre la rosacée. Combien de temps vais-je devoir prendre ce traitement ?
La pris d' isotrétinoïne est généralement recommandée à raison d'une posologie de 0,1 à 0,5 mg/kg. La posologie et la durée de ce traitement sont fonction de la sévérité de la maladie. Le plan de traitement doit être fixé par votre dermatologue et vous devrez le respecter de façon très stricte.


Puis-je recommencer à utiliser mes produits cosmétiques une fois que la rosacée s'est améliorée ou a guéri ?
En règle générale, les peaux rosacéïques ont une peau plus vulnérable aux sollicitations chimiques et physiques que les personnes non affectées. Nous recommandons donc d'utiliser des produits spécialement conçus pour répondre aux besoins des patients souffrants de rosacée, des produits qui tiennent donc compte de certains paramètres comme la séborrhée et la vasodilatation. Il faut appliquer un écran solaire chaque fois que la peau est exposée au soleil. Il ne faut pas appliquer de produits topiques contenant des ingrédients passant dans la sang.


Existe-t-il un régime alimentaire favorisant la guérison de rosacée ?
Non, il n'existe aucun régime alimentaire spécifique à la rosacée. Les patients atteints de rosacée ne doivent pas consommer d'aliments épicés, ni de boissons alcoolisées, ni de boissons chaudes, car ce genre d'aliments et de boissons peuvent provoquer des bouffées vasomotrices et donc une vasodilatation qui aggrave la rosacée..


La rosacée est-elle équivalente à une réaction allergique ?
Non, la rosacée n'est pas une réaction allergique. Le mécanisme de cette maladie est complètement différent. Il peut arriver que des patients atteints de rosacée développent également une allergie, mais le taux de développement d'une allergie est égal au taux observé chez la population non concernée par la rosacée.


Les patients atteints d'acné développent-ils fréquemment une rosacée ?
Non, il s'agit de deux maladies distinctes. Il existe une similarité clinique avec l'acné à certains stades et chez certains patients, mais si un patient développe une maladie, cela ne signifie pas qu'il va développer l'autre.


La rosacée provoque-t-elle la formation de cicatrices ?
Généralement, la rosacée ne laisse pas de cicatrices. Il est possible que l'épaississement et l'induration de la peau persistent pendant un certain temps après la rémission des lésions aiguës. Dans le cas des formes sévères telles que la rosacée fulminans et la rosacée conglobata, il peut y avoir formation de cicatrices, tout spécialement lorsque les nodules, abcès et sinus de drainage sont prédominants. Les observations récentes suggèrent qu'en général, le risque de formation de cicatrices tiennent de famille, mais ceci n'est pas encore prouvé. Les patients ne doivent ni percer, ni presser les lésions, car cela entraîne fréquemment la formation de cicatrices.

DermIS.net Uni Heidelberg